Porté par des entrepreneur·e·s annéciens engagé·e·s dans les transitions
écologiques et sociales, LaRonde est un projet de création d’un espace
de +1000m2 sur la commune nouvelle d’Annecy qui s’appuie sur :

  • Un groupement d’intérêt économique constitué des membres fondateurs
    résidents pour accéder à un espace d’envergure afin d’établir leurs activités.
  • Une association loi 1901 constituée de l’ensemble des résidents et usagers
    pour créer un milieu fertile qui soutient et renforce les engagements sociaux
    et écologiques pris par ses acteurs (résidents, usagers et partenaires).

Le 21ème siècle, siècle de transition.


Ces dernières années, la naissance de collectifs, tiers-lieux, listes citoyennes…
La multiplication des coopératives et des entreprises à mission, la croissance de
l’économie sociale et solidaire… Le développement des ateliers DIY, de l’achat
local, des produits labellisés… Sont les manifestations d’un changement profond
en cours dans nos sociétés avec pour clés
: la coopération, le respect de
l’homme et de la nature, la ré-appropriation des savoirs.

Demain, la coopération entre entreprises, forces publiques, citoyens et structures
associatives, sera à l’oeuvre sur nos territoires pour réduire le gaspillage et
entreprendre en respect de manière soutenable.
En ville, la création de lieux qui mettent en pratique l’ensemble de ces tendances
constitue une réponse à ces nouveaux enjeux et attentes.

Passer d’un modèle extractif, basé sur la propriété privée, où l’on capte la valeur
et on s’approprie les ressources ; à des modèles régénératifs où des entreprises
éthiques co-créent de la valeur au sein d’un Eco-système qui permet au plus
grand nombre d’y accéder et d’en jouir.

Une association qui crée un milieu fertile.
Le projet LaRonde est constitué par un groupement d’intérêt économique (GIE) qui permet
aux entreprises fondatrices d’avoir accès à un espace d’envergure en mutualisant
leurs besoins ; et d’une association qui permet de faire vivre la coopération et de garder
le cap sur les engagements. Ses missions :

  • Veiller au respect des engagements, évaluer et accompagner les acteurs.
  • Animer le lieu : outils de coopération, annonce des défis communs, plans d’action,
    coordination et activation.

Un lieu pour prendre le virage de la transition.
C’est par l’engagement de ses résidents et de ses usagers, leurs actions propres
et collectives, que le lieu s’anime et s’ouvre. Il devient alors un espace totem qui
fait l’expérience de la coopération multi-acteurs et multi-sites, avec pour objectif :
produire et consommer avec plus de respect et de conscience.
Le lieu se base sur 5 piliers :

  • Valoriser Le Faire : en permettant à des artisans engagés, dans des échelles de
    production raisonnée et responsables, d’exposer leurs savoir-faire..
  • Faire ensemble : mutualiser, coopérer, innover, se réinventer, partager les savoirs.
  • Faire proximité : fabriquer au plus proche du public, ouvrir l’entreprise,
    faire du lien, devenir un espace de convergence pour l’émergence de projets
    collectifs et multiacteurs (associations, habitants, entreprises, municipalité etc.)
  • S’impliquer dans le territoire : promouvoir les savoirs locaux, être une passerelle
    vers d’autres milieux / communautés engagées dans la résilience du territoire.
  • Etre partenaire des collectivités locales : co-travailler à l’identification des
    besoins, diffuser les initiatives et les projets existants.

Un lieu qui décloisonne, multiplie les usages, accueille la diversité.
Réunir des activités productives, des activités commerciales, des activités de services
et de conseil, des acteurs associatifs et institutionnels…
Pour multiplier les usages et accueillir la diversité.

En réunissant plusieurs activités complémentaires dans un lieu convivial,
foisonnant et créatif, nous cherchons à améliorer nos organisations
et à faire émerger de nouvelles coopérations.

*Pour accueillir le public autrement avec des espaces et des temps
pensés pour la détente, pour l’éveil des sens et de l’esprit…
Pour promouvoir de nouvelles manières d’être au monde.

Être un vecteur de liens entre les habitants et les acteurs impliqués dans la
transition environnementale, sociale, économique et citoyenne. A sa création et
au fil du temps, LaRonde a pour objectif de travailler avec :
Le voisinage direct
Rencontrer tous les acteurs du quartier, connaître les compétences et les voeux,
formuler un fil directeur, présenter un projet d’ensemble. Allouer des temps et des
espaces. Créer un point d’information pour les usagers (présentation des acteurs
du quartier, planning des événements dans le quartier etc.), créer des événements
communs, fédérer et inciter les prises d’initiative, nouer des partenariats avec les
habitants, les artistes, les associations etc.
Le territoire
Fenêtre des initiatives développées sur le territoire, le lieu noue des partenariats
avec les acteurs locaux en s’impliquant dans des projets transversaux, en allouant
des espaces, en animant hors les murs…

  • Les associations locales oeuvrant pour l’environnement, la biodiversité, la transition :
    LPO, LeRucher, Incroyables Comestibles, Annecy Paysages, Solucir etc.
  • Les écoles, les acteurs culturels et artistiques locaux : L’ Ecrevis, Images Passages,
    ESAAA, Le Point Commun, IAE Savoie Mont Blanc etc.
  • Nos producteurs, nos fournisseurs, nos clients.

Fabrication sur place, commerce, accueil du public, animations, partage
des machines, de la force de travail et des savoirs faire.


SARL Armony Saveurs – Cantine & espace culturel

Armony et Géraldine ont animé le parc du Haras pendant
5 ans avec leur cuisine, jardin et événements, en intégrant
les associations culturelles locales. Elles intègrent LaRonde pour :
Continuer leur activité dans un milieu créatif et prometteur
Ouvrir leur cuisine aux habitants du quartier et aux créateurs
Développer un jardin en y associant de nombreux acteurs
Diversifier leur offre par des collaborations : réemploi et fabrication
de produits d’épicerie, co-création d’une épicerie éthique, animations
d’ateliers, création de céramiques
SARL Capsule&Co – Artmalté – Brasserie et bar à bières

Brasseuse renommée, Stéphanie développe de nombreuses bières et
forme de nombreux brasseurs. Avec sa cave à bières, elle soutient le
secteur. Elle intègre LaRonde pour :
Sécuriser sa production en ayant un espace plus grand et adapté à
son développement et à son offre
Profiter du soutien offert en terme de mutualisation de services et
d’énergies (personnel, matériel, comm.)
SAS Brew3A – Expertise dans la filière brassicole

Laboratoire d’analyses, formations, audit spécialisé
Isabelle s’associe en 2016 à 2 brasseurs, dans une perpective de
mutualisation, pour mettre ses compétences au service des brasseurs
artisanaux.Elle intègre LaRonde pour :
Préserver la dynamique de mutualisation et de co-développement
initiée avec Stéphanie en étant au plus proche de sa production
Soutenir les brasseurs locaux dans leurs créations et la mise
en réseau
EURL Gaimar – Restaurant nomade & engagé

Cheffe renommée, Marion invite ses clients à se mettre à Table
au milieu d’un champ ou d’une ferme. En Mars 2020, elle co-crée
le réseau Alimen’Terres Locales. Elle intègre LaRonde pour:
Avoir un accès à un outil de travail qui réponde à ses contraintes
(flexibilité, matériel, etc)
Sensibiliser aux enjeux de l’alimentation durable par des événements
afin que les acteurs de la restauration, producteurs, consommateurs
se rencontrent.
Co-créer l’épicerie vrac & primeur
Co-fabriquer une gamme de produits en favorisant le zéro-déchets
Co-créer une plateforme d’approvisionnement local pour favoriser le
circuit court chez les restaurateurs engagés et co-élaborer un label
local qui mette en accord producteurs et métiers de bouche.

Fabrication, prototypage sur place, showroom, accueil du public, animations,
partage des machines, de la force de travail et des savoirs faire.

SAS Les Hirondelles – Pour que la mode dure plus qu’un printemps

Claire A. Styliste, Claire C. Graphiste & DA, Clarisse C. Marketing,
s’associent en 2017 pour créer une marque qui valorise les chutes
de l’Industrie Textile Française. Elles intègrent La Ronde pour :
Etre au plus proche de l’atelier comme de leurs clients
Disposer d’un espace de convivialité pour faire vivre le réseau
et participer à l’animation du lieu avec leurs événements.
SAS Dahuts – Mobilier 0 déchets

Bruno REY et Christian Chanal s’associent en juillet 2018 et créent la
marque DAHUTS : Déchets A Haute Utilité Territoriale Savoies
Ils transforment les déchets bois en ressources en proposant des
solutions à d’agencements aux professionnels et des gammes
de mobilier. Ils intègrent la ronde pour :
Sensibiliser et faire connaitre leur démarche d’économie circulaire
Promouvoir l’éco-conception
Développer une matériauthèque
Trouver des solutions aux déchets de production des industriels locaux
Co-construire des démonstrateurs inspirants locaux et durables
Eneci – Mobilier durable

Alexandre Vauchel crée des meubles 100% bois de pays,
sans polluants volatils en privilégiant les assemblages mécaniques.
Il intègre LaRonde pour :
Ne pas être isolé et être porté par une dynamique collective
Pouvoir s’impliquer dans un réseau d’entrepreneurs.

Espaces dédiés aux entreprises actives dans l’accompagnement à la
transformation des organisations et de la société.

AIR Coop – Coopérative d’entrepreneurs du changement

Ils intègrent LaRonde pour :
Permettre aux coopérateurs de jouir d’un espace créatif
pour créer des événements, travailler, accueillir les clients
Former les coopérateurs et en recruter de nouveaux
Mettre en oeuvre nos compétences et expertises
(conseil stratégie et gestion de projets, RSE, économie circulaire,
organisation d’ évènements, etc.)

Mise à disposition et animation d’un espace partagé dédié à l’éveil corporel
pour les praticiens du territoire. Au quotidien, une vingtaine d’intervenants
animent l’espace en proposant ateliers, conférences et soins.

Acupuncture traditionelle chinoise – Massage
Alexandre SIMONETTI, diplomé du centre Imhotep – Paris.

URBANISME TRANSITOIRE : voie des possibles pour une implantation
LaRonde est une ressource clé pour accompagner les changements d’une zone urbaine.


Participer aux phases d’études préliminaires
LaRonde s’inscrit comme accompagnateur des secteurs urbains en transition. Qu’il s’agisse
de changements d’usage ou de destination, ou bien d’une revalorisation de sites
historiques et naturels, LaRonde est en mesure d’aider à imaginer le futur de ces quartiers.
En amont de la transformation de ces sites, grâce à sa connaissance des démarches
collaboratives et l’expérience de ses membres fondateurs, LaRonde est en capacité de :

  • Rencontrer les acteurs du quartier (habitants, commerçants, usagers ponctuels, élus locaux
    etc.), créer des espaces d’expression et de réexion à destination des citoyens, déterminer
    les souhaits pour l’avenir
  • Identier les compétences à solliciter
  • Formuler un l directeur et présenter un projet d’ensemble
  • Imaginer des occupations éphémères des lieux en transition

Une expérience d’utilisation de locaux vacants

Chloé a géré pendant 4 ans des espaces de co-working éphémères
(4500m²) du réseau Morning Coworking, leader français sur le marché.
Elle passe cette année un CAP Cuisine en candidat libre, et se forme au
maraîchage et à la permaculture. Elle intègre la Ronde pour :
Etre une ressource passerelle entre les diérents métiers, contribuer à
la gestion et à l’animation du lieu
Participer aux projets de développement d’Armony Saveurs (cuisine, épicerie, primeur)

Assurer une continuité d’utilisation des secteurs en transition
La transformation d’un quartier s’inscrit dans un temps long. Entre les études préliminaires
et la réalisation effective des nouveaux aménagements, LaRonde se propose de définir de
nouveaux usages pour les locaux inoccupés et apporter de la valeur aux différentes parties
prenantes :

  • Tester les besoins identifiés dans les phases d’études préliminaires, les valider, les adapter
  • Poursuivre la vie de quartier en occupant les lieux, en proposant des espaces ouverts au
    public et en apportant de la convivialité
  • Créer un point d’information pour les usagers
  • Faciliter le changement d’usage en donnant à voir le futur du quartier, auprès des
    riverains ou partenaires
  • Pour les propriétaires, valoriser les locaux en démontrant de nouvelles utilisations et en
    réduisant les coûts (gardiennages des sites, charges de fonctionnement de locaux vides )
  • Limiter les dégradations des locaux inoccupés